Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 11:09

Où l'on voit un poète (pour nous) inconnu se frayer, à ses risques et périls, un chemin non balisé entre satire et fulgurances. Daniil Harms était de cette avant-garde russe des années 1920-1930 que le pouvoir soviétique entreprit d'éradiquer. Il est mort en asile psychiatrique en 1942, à 36 ans, et son oeuvre est à découvrir. Gérald Auclin met au jour des nouvelles ultra minimalistes, des aphorismes cinglants, une inspiration blagueuse, sarcastique ou énigmatique qu'il transforme en haïkus visuels magnifiques. Réalisés en papier coloré méticuleusement découpé (cinq ans de travail, paraît-il), ces « incidents » en Absurdie totalitaire s'enchaînent dans une vraie fausse pantomime d'une grâce légère mais incisive. Pas d'erreur possible : ce sont des concentrés d'irrévérence cruelle. On y verra, ensemble, une virulente incartade dadaïste et un constat (à peine) déguisé de la déréliction du citoyen ordinaire dans une société sans espoir, promise pourtant - accablante ironie - aux lendemains qui chantent...

INCIDENTS.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Giuli - dans Illustration-bd-graphisme
commenter cet article

commentaires