Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 11:16

IMG_2271.jpg

Photo Catherine Giuli

L'Impressionnisme trouve son origine dans un tableau de Claude Monet intitulé Impression, soleil levant. Très en vogue entre 1870 et 1910, ce mouvement a compté parmi ses représentants les peintres Pierre-Auguste Renoir, Edgar Degas et Mary Cassatt.

Les impressionnistes manifestaient un intérêt tout particulier pour les effets de la lumière sur différents sujets à certaines heures de la journée. Peu importait que le sujet soit un arbre, une pomme ou un être humain. Ils étaient trop occupés à observer que ce qui était vert le matin pouvait devenir jaune, voire rouge, l'après-midi, en fonction de l'intensité et de la position du soleil. Les impressionnistes ont pris conscience que la couleur était partout. Une ombre n'était pas seulement grise ; elle pouvait posséder de superbes nuances de violet ou de bleu.

Claude Monet

1840–1926

Célèbre pour :

Son tableau "Impression, soleil levant", qui a donné son nom au mouvement impressionniste

Œuvres majeures :

Impression, soleil levant, 1872
Les meules, 1891
La Cathédrale de Rouen (série), 1892-1894
Les Nymphéas, 1906

 

Photographie et impressionnisme

L'appareil photo est sans doute l'invention de la révolution industrielle qui a le plus influencé l'impressionnisme. La photographie en noir et blanc permettait non seulement d'immortaliser une scène afin de l'étudier ultérieurement mais également de saisir sur le vif les instants de la vie réelle si prisés des impressionnistes. La plupart des impressionnistes possédaient des appareils photo. Monet en avait quatre et Degas a pu manipuler l'un des premiers modèles portatifs de Kodak.

Leur art s'est inspiré des compositions singulières, fortuites et asymétriques parfois fixées par l'appareil photo. Les impressionnistes n'étaient pas choqués par le fait de couper un personnage sur le bord d'un tableau ou de repousser l'action dans les angles en laissant le centre de la toile vide. Degas était un habitué des compositions excentrées.

Il s'intéressait également au cinématographe, qui venait d'être inventé. En prenant plusieurs photos d'objets animés à des vitesses d'obturation élevées, il a pu parfaire son étude du mouvement et de la gestuelle. Degas qualifiait la photographie d'"image d'une instantanéité magique”.

Monet avait remarqué qu'avec des vitesses d'obturation lentes, les personnages en mouvement étaient flous. Fort de ce constat, il a commencé à estomper les contours de ses personnages afin d'obtenir cet effet. À l'œil nu, ces personnages n'ont pas l'air flou et l'un des premiers critiques a eu beau jeu de comparer des promeneurs d'un tableau de Monet à des “coups de langue noire”. Le lien avec la photographie est souvent passé inaperçu, même pour ceux qui louaient la capacité de l'artiste à saisir cette “instantanéité du mouvement”.

Lumière, surface, couleur et saisie des instants fugaces… tels sont les maîtres mots de l'impressionnisme.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Giuli - dans Photographie
commenter cet article

commentaires